Bannière entête

Les rencontres inter-îles Maurice 2013

Test 2 à l'île Maurice

Test 2 à l'île Maurice
 Une vingtaine de cavaliers réunionnais, malgaches et mauriciens a rendez-vous en cette fin de semaine à l'île Maurice pour les Inter-îles. Un an après le premier événement à La Réunion, l'équitation de la zone continue de se mobiliser pour tenter d'intégrer le programme des Jeux des îles 2015
Rien de neuf mais une mobilisation nouvelle. Les rencontres inter-îles, que ce soit avec les clubs hippiques ou les sélections, sont vieille de plusieurs dizaines d'années. Après deux à trois ans sans échanges, la relation a repris l'an passé. "Les Malgaches ont remis en marche leur fédération, ça a aidé", souligne François Emery, responsable de la communication du comité régional d'équitation de La Réunion.
Motivée à l'idée de retrouver une place au programme des Jeux des îles 2015, l'équitation de la zone a donc relancé le programme inter-îles. il y a un an, cela s'était passé au Club Hippique de Bourbon, à Saint-Denis, avec le Concours de sauts international de l'Amitié.  Les Mauriciens s'étaient d'ailleurs illustrés aux sauts d'obstacles, les Malgaches remportant une victoire par équipe en vitesse. Cette fois, pour la deuxième édition, le dressage sera supprimé. 
Sous la responsabilité de Boris de Lachapelle, neuf cavaliers réunionnais s'envolent ce soir pour l'île soeur. Demain, ils découvriront leurs chevaux comme les autres concurrents. " Il y a un tirage au sort, un essayage et éventuellement des échanges entre entraîneurs", explique M.Emery. Tout le monde devrait donc partir sur un même pied d'égalité sur la piste de Louisa à Pamplemousses, dan sle nord de l'île Maurice.
Pour démarrer, vendredi, une épreuve à difficultés progressives est au programme. Sans chrono, les cavaliers auront une dizaine de barres à franchir qui, selon leur niveau, seront posées à 60 cm, 80 cm ou 1 m du sol. L'objectif sera de récolter 55 points au mieux, c'est-à-dire 1 point pour l'obstacle n°1 non renversé, 2 points pour l'obstacle n°2 et ainsi de suite. Une barre à terre et c'est zéro point.
Le loggying se poursuit
Le lendemain, samedi, ce sera le jour de l'épreuve par équipe. Chaque cavalier fera deux tours de piste dans sa catégorie et à la suite  de 54 tours imposés à l'équipe, les trois premières équipes seront celles ayant le moins de points en cumulant les 27 parcours. Outre les titres en individuel et en équipe, un prix sera aussi remis au meilleur cavalier du week end par catégorie, celui ayant fait le plus de sans-fautes et dans les meilleurs temps. Un prix spécial sera aussi décerné par le jury.
Malgré l'absence du président du Comité International des Jeux, le Mauricien Hao Thin Voon, qui sera aux Comores ce week end, l'équitation joue une carte importante à quelques semaines de connaître le programme officiel des prochains Jeux des îles 2015. Le lbbying continue...
H.Ch
LA SELECTION
Cavaliers: Sarah Goussen (CHB), Junior Grivaux (Equirun), Louis Jaffard (CHE), Aude de Monredon (CHB), Sarah Grondin (CHE), Samuel Grondin (CHT), Antoine Gracia (CESP), Djulian Therméa (ACE), Maé Coissard (CHB)
Entraîneur et chef d'équipe: Boris de Lachapelle

Les Jeux au Galop (Le Quotidien)

 L'équitation espère bien faire son retour aux jeux des Iles après avoir été en démonstration aux Jeux de Madagascar en 2007. Pour réussir dans son entreprise, il a mis sur pied des compétitions inter-îles, dont la première s'était déroulée en août dernier au Club Hippique de Bourbon.

Cette fois-ci, cette deuxième rencontre india-océanique avait lieu sur les installations du club de la Louisa à Pamplemousses, dans le nord de l'île Maurice. Après les essais de chevaux le jeudi à Curepipe, la compétition se déroulait le vendredi et le samedi dans trois séries distinctes: barres à 0,60 cm, 0,80 cm et 1 m, avec dans chacune de ses catégories, trois cavaliers représentés par pays.

C'est l'île Maurice qui s'est finalement imposée au classement général par équipes. Elle devance La Réunion et Madagascar. Au plan individuel, Louis Jaffard (CHE) et Djulian Therméa (ACE) se sont distingués côté Réunionnais. 

Pour François Emery, qui représentait la Ligue Réunionnaise, ce tournoi a surtout été l'occasion d'avancer sur la candidature de l'équitation aux Jeux. "Les autorités mauricennesétaient présentes au concours, dit-il. Elles ont renouvelé tout l'intérêt qu'elles portaient à l'équitation. Pareil du côté de Madagascar. Quant à nous Réunionnais, nous avons déjà fait intervenir la Fédération française de sports équestres auprès du CROS, auquel elle a dit combien elle serait sensible au fait que notre sport soit retenu en 2015."

F.P

Au trot vers les Jeux (Le Journal de l'Ile)

Au trot vers les Jeux (Le Journal de l'Ile)

 Si elles n'ont pas reçu la confirmation qu'elles participeraient aux Jeux des Iles 2015, les instances réunionnaises, mauriciennes et malgaches ont décidé de prendre le taureau par les cornes. L'incertitude concernant leur qualification ne semble pas être un frein à la préparation des sélections pour l'événement india-océanique. De fait, nos représentants participaient jeudi et vendredi dernier à la deuxième compétition internationale inter-îles après celle organisée en avril 2012 à La Réunion. "Nous espérons pouvoir disputer un 3e tournoi de ce type à Madagascar, explique François Emery, le chargé de communication. Et puis, si nous en avons le temps, de caler une nouvelle série de trois tournois avant 2015."

Sur la 2e marche

Organisée par la fédération mauricienne, cette deuxième compétition fut un franc succès et laissera un souvenir impérissable aux jeunes cavaliers réunionnais. Le centre équestre de La Louisa à Pamplemousses a mis les petits plats dans les grands pour offrir un accueil de qualité tout au long des deux jours de compétition. S'ils n'ont pu surpasser leurs homologues mauriciens, les Réunionnais ont néanmoins fait fort impression. "Cette 2e compétition nous a confirmé la qualité de l'équitation mauricienne, admet François Emery. Mais la sélection réunionnaise n'a pas démérité et termine deuxième du tournoi devant Madagascar." Pour le comité réunionnais, ces confrontations avec les îles voisines sont surtout l'occasion de peaufiner la sélection et d'afficher le dynamisme de la discipline avant la reconnaissance tant recherchée.

C.M 

La sélection réunionnaise

Epreuve 1 m: Sarah Houssen (CHB), Junior Grivaux (Equirun), Louis Jaffard (CHE). Epreuve 80 cm: Aude de Monredon (CHB), Sarah Grondin (CHE), Samuel Grondin (CHT). Epreuve 60 cm: Antoine Garcia (CESP), Djulian Thermea (ACE), Maé Coissard (CHB)

 

Powered byE2I sports